EIB NICE – « École du pain d’épice »

Dans la lignée des EIB Cagnes, et Pégomas, notre école accueille, dans des classes à petits effectifs, des enfants de toutes nationalités, générant un nouveau “regard” sur l’enseignement en proposant un réel bilinguisme 50% anglais, 50% français, dès l’âge de 2 ans. Nous assurons toutes les sections de maternelle (dès 2 ans) ainsi que les classes de primaire.

École bilingue
depuis 1989

Immersion linguistique
Dès 2 ans

Ouverture
sur le monde

Éveil
à la culture

Activités sportives,
musicales, artistiques

La différence EIB

Éducation bilingue
depuis 1989

Ouverture sur
le monde

Pédagogie active
et rigoureuse

Dialogue, respect
et confiance

Activités culturelles,
artistiques et sportives

Baby Club dès 2ans,
Maternelle et primaire

Le mot de la Directrice Fondatrice…

«

Bienvenue dans nos Ecoles Internationales Bilingues qui accueillent 950 élèves dans nos établissements suivants :

  • EIB CAGNES SUR MER « Le Pain de Sucre »
  • EIB NICE « Le Pain d’Epice »
  • EIB PEGOMAS « Le Pain de Sucre 3 »

Depuis 35 ans nos Ecoles Internationales offrent un cursus bilingue avec l’assurance d’un enseignement de grande qualité. Notre bilinguisme permet de suivre les programmes académiques Français ainsi que le curriculum anglais et, dès l’âge de 2 ans. Nos enseignants de langue maternelle leur proposent 50% en français et 50% en anglais.

 

​A l’EIB chaque enfant est encouragé à s’exprimer et à participer activement à travers un enseignement pluridisciplinaire et des activités scolaires, culturelles, artistiques et sportives. Dans un climat de dialogue et de respect d’autrui, nous incitons les élèves à réfléchir, à mettre en place des stratégies, à se fixer des objectifs et à développer une confiance en eux tout en leur offrant un environnement culturel international stimulant et motivant. ​A l’EIB nous préparons nos élèves au monde de demain et nous leur donnons les outils fondamentaux pour grandir dans une dimension internationale  basée sur le respect et la responsabilité.

 

Madame Pascale Rosfelder

»